2011 – La Bastide-de-Sérou. Un week-end sous le signe de la faluche

«Les faluchards sont membres d’une association étudiante. Ce mot vient de notre couvre-chef, la faluche, devenue officiellement le chapeau des étudiants français en 1888. Nous réutilisons ce béret qui était tombé dans l’oubli. Nous nous réclamons de la philosophie de François Rabelais : les faluchards étudient, s’entraident et s’amusent. Nous pensons que nous devons en profiter tant que nous sommes jeunes. La découverte de la gastronomie locale est au programme de nos week-ends et nous apprécions les saucissons ariégeois. Ce temps de rencontre est consacré à nous réunir autour de petits buffets, à chanter et danser.

»Cette sortie a été organisée par les Faluchards de Toulouse et ce sont eux qui ont choisi le village des Lambrilles comme point de chute. Chaque ville universitaire organise un week-end dans l’année. On ne peut pas se rendre à tous, nous sommes avant tout étudiants, il faut travailler. Le prochain week-end faluchard aura lieu à Pau, dans trois semaines.»

Parmi ces faluchards, certains étudient à Toulouse, beaucoup à Montpellier. Il en était venu de Strasbourg, de Nantes, de Tours et de toute la France, quelques-uns de Belgique et d’Italie.


A savoir

La faluche est un béret de velours noir se caractérisant par les galons de couleur et les pin’s qui l’agrémentent. Le galon et les insignes l’ornant révèlent le cursus scolaire de l’étudiant, tandis que ceux placés sur le fond délivrent toutes sortes d’informations personnelles.

La Dépêche du Midi


article trouvé sur le site de la dépêche: http://www.ladepeche.fr/article/2011/10/15/1193233-la-bastide-de-serou-un-week-end-sous-le-signe-de-la-faluche.html


 

Laisser un commentaire