1899 – Nancy – Commune Libre de Pintenville

Texte complet dans le pdf.


Extraits:

20 ans après sa création, la Société Générale des étudiants de Nancy avait une entité
parallèle. Il s’agissait de la Commune Libre de Pintenville. Elle fut créée à la fin du XIXème siècle, en 1899. En cela elle est certainement la première commune libre de France, copiée en 1920 à Paris par celle de Montmartre, puis d’autres. Celle de Nancy était constituée exclusivement d’étudiants. Comme son nom l’indique, elle était vouée à l’aspect festif de la vie estudiantine nancéienne. Elle était présente à tous les moments forts de la vie universitaire mais aussi de la ville en général.

La Municipalité se faisait remarquer lors de ses manifestations d’abord avec des
blouses, puis avec d’autres éléments comme des redingotes et des haut-de-forme,
l’écharpe en bandoulière du Maire, le bicorne et le sabre du Garde Champêtre, le casque du Chef des Pompiers et la casquette du Chef de Gare.

(…)

Pintenville est la première Commune libre. Elle a été créée par les étudiants de
Nancy. Les autres communes libres s’en sont certainement inspiré en reprenant la
composition de ses représentants, l’aspect festif de ses manifestations et leur caractère libertaire. C’est notamment le cas pour la Commune Libre de Montmartre. La similitude est frappante, aujourd’hui encore.

Réception de la Commune Libre de Montmartre par les étudiants de Paris le 26 février 1922.