45 tours “La Faluche” – Choeur Des Etudiants De L’Université Catholique De Paris

Vinyl 45 tours – La Faluche

“La Faluche” fut le Choeur des étudiants de l’Institut Catholique de Paris après la Seconde Guerre Mondiale. Il a existé sous ce nom jusqu’en 1975, avant d’être remplacé par l’association loi 1901 “Choeur et Orchestre de Musique en Sorbonne” [1]. Concernant sa date de création, il est au moins sûr que le Choeur existait en août / septembre 1949, puisqu’un curé canadien l’avait confondu avec la Chorale, groupement de scoutisme parisien [2].

 

Ce 45 tours, paru en 1963 (selon la BNF [4]) regroupe 4 chants du folklore français, sous la direction de Jacques Grimbert:

-face 1: “Quand la Marie” (folklore du Poitou) (pour l’écouter, cliquez >> ici << )

{youtube}pMoV2z1Mrpg{/youtube}

-face 1: “Colchiques dans les prés” (Francine Cockenpot, auteur de plus de 800 chants et musiques véhiculés par les mouvements de jeunesse, notamment le scoutisme [3]) (pour l’écouter, cliquez >> ici << )

{youtube}MoST-CD3_Hk{/youtube}

-face 2:”En passant par la Lorraine” (folklore français) (pour l’écouter, cliquez >> ici << )

{youtube}iD11vv9nlbM{/youtube}

-face 2: “Otoya” (folklore du pays Basque) (pour l’écouter, cliquez >> ici << )

{youtube}NEdVRtlilIk{/youtube}

 

 

[1]: Chœur et Orchestre de Musique en Sorbonne, dossier général 2012, sur www.toccataeurope.eu/

[2]: Histoire de la Chorale – Comment tout a commencé – Prélude et ouverture, par Marcel Gouge, sur michel.brunetti.pagesperso-orange.fr/

[3]: www.fr.scoutwiki.org/Francine_Cockenpot ; www.triofrancinecockenpot.eu/francine.htm

[4]: catalogue.bnf.fr/

L’étudiant complaisant

L’étudiant complaisant.

Série de 7 cartes postales (à dater). A lire de gauche à droite et de haut en bas.

Légendes:

1 – Voulez-vous me rendre un service ?

2 – Oh! Avec plaisir, mais en paiement …

3 – Faites vite, voyez je n’ai plus d’eau.

4 – Je crois bien que vous voulez m’éloigner.

5 – Voyez, là-bas, derrière le bosquet.

6 – Non, pas maintenant

7 – Un tien vaut mieux que deux tu l’auras

etudiant faluchard

Vie de Carabin

Vie De Carabin alias Védécé est étudiant en médecine à Paris. Il publie régulièrement des dessins et anecdotes sur son compte Facebook (compte de VDC) et sur son site (site de VDC). D’abord l’externat, durant le second cycle d’études (DCEM 2 à DCEM 4), puis le concours des ECN (Epreuves Classantes Nationales à la fin de la DCEM 4 – 6ème année), et enfin l’internat !

Comme souvent, qui dit médecine dit folklore, traditions … et faluche ! VDC représente donc, sur plusieurs de ses anecdotes, des étudiants porteurs de coiffe, carabins pour la plupart. En voici quelques uns !

Ses dessins ont été compilés, avec également beaucoup d’inédits, au sein d’une bande dessinée chez S-Editions, que vous pourrez trouver en cliquant ici.

vie de carabin faluche

vie de carabin faluche

vie de carabin faluche

Un grand merci à l’auteur pour accepter la publication sur faluche.net de ses dessins !

Le Royaume de la Basoche: anecdotes et histoire

Introduction

L’on a beaucoup entendu parler de la Basoche, sur Poitiers comme ailleurs en France, grâce notamment aux frasques de Didier I, qui s’est rendu, lorsqu’il était Roy, au sacre de Bokassa en Centrafrique. Son livre “Un Roi chez l’Empereur” est d’ailleurs très bien écrit, et vaut le coup d’être lu !

Mais, le Royaume étant actuellement en stand-by, il est difficile d’avoir des informations ou des anecdotes, à moins de rencontrer des anciens …

Ces panneaux, au nombre de 4, ont été réalisés par Géant pour le Royaume de Basoche via Dame Groseille, pour une exposition sur les traditions estudiantines à Poitiers organisée par l’Association des Faluchards Etudiants en Sciences (AFES) sous la direction de Géant, McFly, Darwin et Bilboket. Ils présentent quelques aspects du Royaume, des éléments historiques, ainsi que plusieurs anecdotes.

Pour toute ré-utilisation ou diffusion de ces panneaux, merci de contacter l’Association des Faluchards Etudiants en Sciences ou un de ses représentants

Pour les documents composants ces posters: directement Groseille, ou même le Royaume de Basoche !

 

Bonne lecture !

 

Sources: Grand Livre et Archives du Royaume; écrits et mémoires personnels des ArchiChanceliers Charles I, Nicolas I, Louis I et du Moine Pierre, Grand Plumitif de Simon I.

Rédaction: Dame Groseille, Ribaude Respublicaine.

Conception: Géant

2014 – Poitiers – Les Bitards aiment l’art et le lard

bitard poitiers

Avant le passage des Bitards

Après le passage des Bitards

 

On peut aimer la ripaille et l’art contemporain. Aujourd’hui, devant l’église Saint-Porchaire, les membres de l’ordre du Bitard (Loué soit-il), sont tombés en émoi devant l’œuvre d’art soudée au sol rue Gambetta, en plein centre-ville de Poitiers, depuis quelques jours. Cette sculpture, montrant un écran de télé cassé posé sur des tiges de ferraille rouillée, rappelle étrangement cette sculpture de l’extincteur que M Echo avait adorée un temps jadis. Mais avant de chanter son hymne officiel lançant la semaine estudiantine, l’ordre a revêtu la sculpture d’une cape, de la célèbre faluche et déposé une canette de bière en son sein. Du plus bel effet ! Malheureusement, ce nouvel ami est resté cloué au sol et n’a pu participer à l’apéro donné au Restaurant Universitaire Roche d’Argent, sorte de vernissage de cette semaine peu culturelle.

Source : https://leblogdemonsieurecho.wordpress.com/2014/04/08/les-bitards-aiment-lart-et-le-lard/

2014 – Poitiers – INFO WEB. Poitiers. La semaine des Bitards (LST) est lancée

bitard poitiers

Chaque année, c’est la 69e semaine estudiantine et Poitiers s’en lèche les babines. Aujourd’hui à 11h50, le Grand Maître de l’ordre du Bitard (Loué soit-il) a officiellement lancé les festivités devant l’église Saint-Porchaire en chantant (un peu faux) l’hymne des Bitards. La journée s’est poursuivie par un apéro au restaurant universitaire Roche d’Argent. La semaine des Bitards se déroulera jusqu’au 13 avril. Tout le programme à découvrir sur le site de l’ordre.


Source: https://www.centre-presse.fr/article-301985-info-web-poitiers-la-semaine-des-bitards-lst-est-lancee.html

Source vidéo : https://www.youtube.com/watch?list=UUS8HCGPlY_hY_jikxPuHA2A&v=AOBGM_DvygA&feature=emb_logo

2014 – Poitiers – Ici, ici, c’est Bitardbourg !

Pendant la semaine estudiantine, Poitiers est rebaptisée Bitardbourg.

Cette semaine, Poitiers a été rebaptisée Bitarboug par les étudiants de l’Ordre du Bitard, la confrérie qui organise la 69e semaine estudiantine.

Pendant la semaine estudiantine, Poitiers est rebaptisée Bitardbourg.
Pendant la semaine estudiantine, Poitiers est rebaptisée Bitardbourg.

 

Les panneaux aux entrées de la ville en témoignent, et on vous a déjà parlé ici, et là, de cet événement tout en finesse et en poésie.

En plein débat politique sur la disparition annoncée des départements et la fusion promise des régions, ça fait du bien d’avoir des repères géographiques stables. Ça, au moins, ça ne changera jamais : Bitardbourg un jour, Bitardbourg toujours.

Source : https://leblogdemonsieurecho.wordpress.com/2014/04/10/ici-ici-cest-bitardbourg/

 

2014 – Poitiers – Une Saint-Valentin tout en finesse

La classe. La très grande classe. Aujourd’hui à 20h, le bar l’Istanbul à Poitiers accueille une soirée Saint-Valentin intitulée « Rome en trique » avec ce sous-titre délicat : « César était heureux lorsqu’il avait la gaule ». Derrière cette fête des amoureux qui ne va pas sentir la rose, on retrouve l’Ordre des Bitards de Poitiers plus habitué aux orgies musicales arrosées qu’aux dîners en tête en tête.


Sur l’affiche annonçant cette délicieuse soirée, les organisateurs ont eu le bon goût d’ajouter des préservatifs disposés de façon à présenter les anneaux olympiques. Histoire de coller à l’actualité. Trop fort. Si après quelques verres (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé mais les Bitards suivent rarement cette consigne), vous êtes en forme, des jeux vous seront proposés dont un « question pour une position » qui devrait faire rougir Julien Lepers.

Source : https://leblogdemonsieurecho.wordpress.com/2014/02/14/une-saint-valentin-tout-en-finesse/