Historique du mouvement syndical étudiant à Lyon et en France selon l’UNEF

INTRODUCTION

La scission de l’Union Nationale des Etudiants de France en février 1971 clôt, pour l’U.N.E.F, une période de division et de fractionnement engagée depuis la fin de la guerre d’Algérie. En effet, dès 1961, le gouvernement Debré encourage, puis reconnaît, la dissidence et la création de la F.N.E.F (Fédération Nationale des Etudiants de France). Il souhaite ainsi  » punir  » l’U.N.E.F pour ses prises de position très engagées et progressistes sur le problème algérien.

Cependant, la scission de 1971 ne met pas un terme à l’éclatement de la représentation syndicale étudiante. De 1971 à 1996, un phénomène d’émiettement toujours plus prononcé du mouvement étudiant se poursuit sans que rien ne vienne l’entraver. Le Plan Social Etudiant de Lionel Jospin, alors ministre de l’Education Nationale, favorise au contraire le regroupement des multiples associations étudiantes locales au sein de nouvelles structures nationales. Continuer la lecture de « Historique du mouvement syndical étudiant à Lyon et en France selon l’UNEF »