2014 – Toulouse – Une ligne de vêtements siglée «Université Toulouse Capitole»

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Onze mannequins défileront ce mardi dans le grand hall de l’Arsenal à Toulouse I-Capitole pour la présentation des premiers vêtements siglés du nom de l’université.

Un défilé de mode dans le grand hall de l’Arsenal à Toulouse I-Capitole. Voilà qui promet une joyeuse ambiance, demain mardi à la fac, en présence de son président Bruno Sire qui, le sourire jusqu’aux oreilles, s’en réjouit par avance.


Personne n’y avait vraiment pensé avant. Pourtant, dans cette université de centre-ville, dotée d’un patrimoine exceptionnel et délibérément tournée vers l’Europe et le monde on aurait pu imaginer que l’idée coulait de source. À l’image des universités américaines où (presque) tous les étudiants arborent T-shirts, sweats ou top aux couleurs de l’établissement.

Et bien UT1 a sauté le pas, grâce à l’initiative de deux jeunes de Cahors, anciens étudiants à Toulouse I, Virgile Accoman en droit d’entreprise et Julien Ales en administration économique et sociale.

«Nous avions terminé nos études et nous étions fiers d’avoir été étudiants à UT1» raconte Virgile. «Et puis l’université était l’une des premières en France à être passée sous statut d’autonomie, en 2009, ce qui témoignait de sa volonté d’innover et de porter des projets.»

Chemin faisant et diplômes en poche, les deux étudiants ont fondé fin 2013 le site www.university-project.fr avant de rencontrer le président Sire en février de cette année pour une présentation de deux sweats, modèle homme et femme, «qu’il a bien aimés»…

Feu vert présidentiel donné, la suite s’est donc déclinée en T-shirts, tops, polos et autres «hoodies», une collection qui sera présentée, ce mardi dans le grand hall de l’Arsenal par onze mannequins. «Des étudiants filles et garçons et des membres de la Corpo de la fac», précise Virgile.

Pour autant, pas question «de faire n’importe quoi. Tous nos produits sont soumis à autorisation étant donné que nous produisons sous la marque de l’université et les produits dérivés sont bannis».

Des limites qui ne sont pas un frein en soi, les jeunes chefs d’entreprise souhaitant «dynamiser la vie de l’université» en «s’implantant sur le campus pour créer des soirées événements» tout en s’appuyant sur une marque de vêtements qui affirmer son appartenance à l’établissement… A Paris-Dauphine, en Bourgogne et à l’ENA d’autres l’ont fait avant eux. Et ça marche.

«La tradition de la faluche»
Président de l’Université Toulouse 1 Capitole, Bruno Sire explique les raisons du lancement de cette ligne de vêtements.

Le lancement d’une marque de vêtements semble vous réjouir. Pourquoi ?

Ce que nous voulons, c’est créer un sentiment d’appartenance. Nous travaillons déjà depuis longtemps sur un réseau d’anciens diplômés. D’une part, par la mise à disposition d’une adresse internet à vie. Ils sont aujourd’hui des milliers à en disposer. Par ailleurs, il est important pour nous de faire passer le message de «comprendre pour entreprendre» qui se traduit par une lettre régulière dans laquelle nous leur faisons part des dernières avancées de nos recherches, de l’évolution de l’université et de nos ambitions. Le troisième volet passe par le signe extérieur d’appartenance. D’où la mise en ligne d’une boutique qui propose des cravates, sweats, polos, etc.

Un peu à la manière américaine ?

Oui et non, car les Américains nous ont en fait pris ce qui existait en France depuis le XVIe siècle. Autrefois, chaque étudiant français portait un béret que nous appelions la faluche, qui permettait à chaque université de s’identifier. C’est nous qui avons inventé la confrérie des étudiants. Et aujourd’hui, nous renouons tout simplement avec une vieille tradition.

Source : https://www.ladepeche.fr/article/2014/09/22/1956593-une-ligne-de-vetements-siglee-universite-toulouse-capitole.html

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.