2015 – Poitiers – Nouvelle République – Rentrée solennelle de l’Université et faluche

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2A Poitiers, la Nouvelle République publie tous les jeudis des articles concernant l’Université, les étudiants, les professeurs … dans une “page Campus”.

Celle du Jeudi 8 octobre 2015 était consacrée à la rentrée solennelle de l’Université (avec un focus sur les couleurs des toges doctorales et le rôle de “massier”) ainsi qu’à une présentation de la faluche et des faluchards.

(articles parus en page 13, dossier préparé par Didier Monteil).

Poitiers - rentrée solennelle

Au premier plan, le massier, Louis Krauskopf, guide le cortège où l’on reconnaît notamment le président de l’université, Yves Jean, et le recteur Jacques Moret, chancelier des universités ?

La rentrée solennelle de l’université de Poitiers est codifiée par les couleurs des toges portées par les professeurs et un massier, sergent d’armes.

Le massier guide le cortège

Qu’est ce qu’un massier ? Il faut remonter au Moyen Âge pour comprendre ce personnage. Lors des processions religieuses et des rentrées universitaires, il y avait en tête de cortège un sergent d’armes qui portait une masse dont la tête, garnie de petites piques, servait à écarter les curieux sur le passage des cortèges. « Cet homme-là contenait la foule en agitant sa masse »,explique Louis Krauskopf. Depuis cette époque, le personnage a traversé les siècles sans changer son rôle ou presque. Le cortège de savants et d’autorités n’a plus besoin de prendre des mesures pour assurer sa sécurité et la masse reste bien inoffensive. « C’est toujours avec plaisir et bonheur que je joue ce rôle qui peut apparaître, aux yeux des néophytes, désuet mais qui perpétue la tradition »,témoigne le massier Louis Krauskopf. C’est lui qui guide le cortège pour aller à l’amphithéâtre. Cette année, la rentrée s’effectuera à la faculté de médecine. Louis Krauskopf est vêtu d’une toge noire. Comme le vice-président étudiant. Les autres, professeurs et autres vice-présidents, offrent une palette de couleurs variées mais très codifiées. La couleur de la robe diffère en fonction de la discipline enseignée. Ainsi les professeurs de médecine portent une toge rouge vif, ceux de droit en rouge plus clair, les sciences défilent en grenade, les lettres et langues ainsi que sciences humaines et arts en jaune et le président de l’université toujours en violet. « C’est Napoléon qui fixe et impose les couleurs des toges universitaires en 1804 »,explique l’universitaire, Laurent Hablot. Ajoutant : « Les juristes conservent le rouge de la souveraineté que l’on décline alors pour les autres disciplines autour de couleurs chaudes – l’université est souvent comparée au Moyen Âge au soleil du Royaume »

A cette cérémonie, assistent notamment des étudiants, les faluchards, ceux qui portent la faluche, une coiffe aux multiples significations (lire article ci-dessous) qui participe à perpétuer la tradition de cette cérémonie très officielle.

faluche rentrée solennelle poitierspoitiers rentrée solennelle faluche étudiant

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.